Nomade des mers

NDM1

Comme chaque mois, en vue de promouvoir les valeurs marines, l’équipe d’Océania vous présente un projet qu’elle souhaite soutenir. Ce mois-ci l’association met en avant l’association Gold of Bengal et son “catamaran-ambassadeur des low-techs”.NDM6La première question que l’on peut se poser est : qu’est ce qu’une low-tech ?

Les low-technologies, sans abréviation, s’opposent par définition aux high-technologies. C’est-à-dire qu’elles ont un aspect populaire : à l’inverse des high-tech contrôlées par des grandes multinationales avec un budget de recherche et développement conséquent, les low-tech sont conçues par tous, en lien avec le principe du « Do It Yourself ». Elles sont locales, peu chères et libres d’accès à tous. Autre élément important de ces low-techs, elles sont soucieuses des aspects environnementaux. Elles utilisent généralement des produits recyclés, elles sont peu ou pas polluantes et sont durables, réparables.

low tech

C’est en voulant expérimenter, promouvoir et diffuser ces low-techs qu’une équipe d’ingénieur curieux a lancé le projet de ce tour du monde de 3 ans à bord d’un catamaran innovant symbole des low-techs. Ce catamaran, baptisé au nom du projet, nomade des mers, est éco-conçu. Il dispose d’une motorisation hybride et d’un système de recyclage. Les aménagements intérieurs ainsi que la nacelle sont réalisés en composite renforcé de fibres naturelles de jute et de lin. D’autre part, le bateau a vocation à s’équiper au fur et à mesure des low-techs découvertes à chaque escale pour, au final, devenir un écosystème autonome sur la base des low-techs.

Schéma du Nomade des mers

Schéma du Nomade des mers

NDM5NDM9

Le nomade des mers est parti début 2016 pour un voyage de 3 ans. Cette année, il prévoit 15 escales sur les cinq continents. Il est actuellement au Maroc pour découvrir des low-techs en lien avec l’énergie solaire.

Plan de route Nomade des Mers

Trajet du nomade des mers pour sa première année de voyage

NDM10

Corentin de Chatelperron, chef de projet du nomade des mers

Le projet est ambitieux. Corentin de Chatelperron, le chef de projet du nomade des mers, avait déjà tenté en 2013 de vivre en totale autonomie grâce aux Low-Techs à bord du voilier 100% Jute, Gold of Bengal. Il se heurta à deux problèmes. Premièrement, il constata que pour atteindre cet objectif, les connaissances d’un seul homme étaient trop limitées. Deuxièmement, bien que ces low-techs soient utilisées par des millions de personnes à travers le monde, leur diffusion est encore trop réduite. C’est ainsi que Corentin de Chatelperron mis en place deux nouveaux projets pour palier ces difficultés : le Low-tech lab, pour mobiliser les esprits ingénieux et centraliser la recherche, et le projet nomades des mers pour la diffusion et la promotion des low-tech.NDM11

NDM 4

Toute l’équipe d’Océnia souhaite au Nomade des Mers de réussir ses objectifs qui coïncident pleinement avec les valeurs de l’association et celles de la Rennes School of Business (Global, Responsible, Pioneer).

http://nomadedesmers.org/

http://mrmondialisation.org/de-jeunes-ingenieurs-francais-mettent-les-voiles-pour-un-tour-du-monde-low-techs/

https://www.facebook.com/ndmproject/

https://twitter.com/GoldofBengal

https://www.youtube.com/channel/UCu6mFdACj_quODcUujiT62Q/feed